22 avril 2020

Propos du premier ministre : la FMSQ rectifie les faits

Par la Fédération des médecins spécialistes du Québec

Montréal, le 22 avril 2020 – La Fédération des médecins spécialistes du Québec tient à rectifier certains faits à la suite des déclarations du premier ministre du Québec lors de sa conférence de presse. 

En effet, M. François Legault a lancé la semaine dernière un appel aux deux fédérations médicales pour rallier « deux milles paires de bras » afin de soutenir les infirmières et les préposés aux bénéficiaires dans les CHSLD. En 24 heures, plus de 2 000 médecins se sont portés volontaires. 

  • Samedi soir dernier, le premier ministre du Québec contactait la FMSQ afin de préciser que ces volontaires devaient être disponibles à temps plein pendant les deux prochaines semaines à compter de lundi matin. 
  • La FMSQ a alors fait voir au premier ministre qu'il était alors nécessaire d'ajuster en conséquence le niveau de l'activité hospitalière pour y parvenir et ainsi passer en mode « service essentiel » pour l'ensemble des hôpitaux de la grande région de Montréal pour une période de deux semaines. 
  • Le lendemain, un message contradictoire nous est parvenu avec l'annonce de la reprise des interventions chirurgicales urgentes et semi urgentes, mobilisant les médecins dans les hôpitaux.
  • Entre temps de nombreux hôpitaux sont depuis aux prises avec des éclosions de la COVID nécessitant l'apport de ressources médicales supplémentaires. Cela est d'ailleurs confirmé par le fait seulement qu'aujourd'hui, trois nouvelles unités de soins intensif ont dû être désignées par la FMSQ et le gouvernement du Québec. 

À l'heure actuelle, on dénombre 2 415 médecins spécialistes qui se sont portés volontaires, de façon ponctuelle, mais 79 % d'entre eux n'ont pas encore été contactés par le gouvernement. Tous les jours, à travers le Québec, pas moins de 1 200 médecins spécialistes sont de garde afin d'assurer une continuité de soins urgents aux citoyens; plus de 3 000 autres œuvrent dans des activités chirurgicales; sans compter les activités jugées essentielles par le ministère de la Santé que sont la cardiologie (468), l'hémato-oncologie (300), la radio-oncologie (136) et la neurologie (298) et les obstétriciens-gynécologues (544); enfin, 1 200 autres ont plus de 65 ans et ne peuvent malheureusement aller au combat pour la période souhaitée. Voilà l'état des ressources.

« Tous les médecins spécialistes veulent combattre la COVID et répondre à l'urgence nationale au meilleur de leurs capacités. »

« Malgré la confusion qui règne sur les mesures de protection, dont la pénurie de masques et de médicaments, ou encore les divergences sur les règles d'isolement, nous sommes tous présent sur le terrain, et ce, à tous les jours, dans tout le Québec pour sauver des vies. »

Dre Diane Francœur, présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec

À propos

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe plus de 10 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 59 spécialités médicales reconnues. Elle a pour mission de défendre et de soutenir les médecins spécialistes de ses associations affiliées œuvrant dans le système public de santé, tout en favorisant des soins et des services de qualité pour la population québécoise.